Regional specialist in monitoring and evaluation, Abidjan, Ivory Coast At International Labor Organization ( ILO )


Closing date: Wednesday, June 21, 2023

Grade: P4

Position number: RAPS / 2/2023 / AF / 05 Publication date: May 22, 2023 Closing date ( midnight, Geneva time ): June 23, 2023

Job ID: 10867 Department: BR-Africa Unit: BR-Africa Place of employment: Abidjan Type of contract: Determined duration

Can participate:

  •  ILO internal candidates, in accordance with paragraphs 31 and 32 of Annex I to the ILO Staff Regulations.
  •  External candidates.

Applicants with more than five years of continuous service within the organization are encouraged ( e ) s to apply. .

Applications from officials who have already left the ILO following their retirement or early retirement will not be taken into account.

The ILO attaches great importance to diversity among its staff and welcomes the candidacies of qualified women. We also encourage those of people with disabilities. If you cannot complete our online application form due to a disability, please send an email to ilojobs@ilo.org.

The ILO welcomes candidates with work experience in ILO constituents ( governments, employers ‘and companies’ organizations, and workers’ organizations ).

Applications from persons from unrepresented or underrepresented Member States or from Member States which will soon become one will receive particular attention. We will find the list of countries concerned here: ILO Jobs: Nationalities insufficiently represented

In addition to the interviews and tests that any candidate may be required to take, the success of the ILO Assessment Center is required for any external candidate or internal candidate applying for a higher category.

Notwithstanding the general considerations set out in the staff regulations of the ILO, this vacancy announcement is the only authoritative document regarding the qualifications required for this position. The minimum qualifications required have been determined according to the specific functions and responsibilities of this position.

The specific language requirements for this position are detailed below. However, candidates who apply for vacant positions in the organic services category, who have not yet successfully completed their internship period within the ILO and whose mother tongue is not one of the working languages of the French, English and Spanish ( Office, must have a fully satisfactory knowledge of at least one of the ILO working languages. If appointed, they may be required to acquire knowledge of a second working language of the Office during their first years of service.

Please note that, in the context of the new ILO organization chart, the appointment of departments may be subject to change.

Introduction

Le poste est situé dans l’Unité de programmation régionale (UPR), au sein du Bureau régional de l’OIT pour l’Afrique (BR-Afrique) à Abidjan. Le Bureau régional joue un rôle important dans la mise en œuvre effective de la politique d’évaluation de l’OIT. Le Bureau de l’évaluation de l’OIT (EVAL) est directement responsable de la conduite d’évaluations indépendantes ainsi que de la supervision et de l’approbation des évaluations décentralisées indépendantes prévues par la politique d’évaluation de l’OIT. Il rend compte chaque année au Conseil d’administration, qui approuve ses rapports et ses recommandations. La politique d’évaluation est complétée par une stratégie d’évaluation et des lignes directrices sur la politique d’évaluation (4e édition) afin de faciliter sa mise en œuvre. Le BR-Afrique travaille en étroite collaboration avec EVAL ainsi qu’avec le Département de la programmation et de la gestion stratégiques (PROGRAM) pour soutenir le développement, la mise en œuvre et l’évaluation des programmes par pays de promotion du travail décent (PPTD), et, avec le Département des partenariats multilatéraux et de la coopération au développement pour soutenir le développement, la mise en œuvre et le suivi des projets de coopération au développement, le tout d’une manière intégrée. Dans ce contexte, le Spécialiste régional chargé(e) du suivi et de l’évaluation (S&E) apportera un soutien technique au suivi et en particulier au travail d’évaluation des projets de coopération au développement et des programmes de travail décent aux niveaux régional, sous-régional et national. Il/Elle sera responsable de la planification et de la mise en œuvre de toutes les évaluations indépendantes dans la région, en coordination avec EVAL, conformément à la politique d’évaluation de l’OIT et à la stratégie de gestion axée sur les résultats. En outre, il/elle coordonnera et mettra en œuvre des activités de renforcement des capacités du personnel en matière de suivi et d’évaluation des programmes et des projets et coordonnera la gestion des évaluations des programmes de travail décent à tous les niveaux, ainsi que des évaluations organisationnelles. Le/La titulaire sera également tenu€ de promouvoir une culture de l’évaluation au sein de l’Organisation et de préconiser l’utilisation des résultats et des principes de l’évaluation, ainsi que de proposer des idées pour identifier les innovations, les recommandations et les enseignements tirés en vue d’améliorer la fonction d’évaluation. Les évaluations sont guidées par la politique d’évaluation et la stratégie de gestion axée sur les résultats de l’OIT, qui adhèrent aux principes de l’Organisation de coopération et de développement économiques/Comité d’aide au développement (OCDE/CAD) et aux normes et standards du Groupe des Nations unies pour l’évaluation (UNEG). Le/La titulaire du poste rendra compte au chef de l’UPR et recevra conseils et soutien techniques de la part du directeur d’EVAL au siège.

Tâches spécifiques

1.Veiller à ce que les évaluations des programmes/projets/activités de l’OIT convenus dans le plan d’évaluation soient achevées en temps voulu, d’une manière qui réponde aux normes professionnelles, conformément à la politique d’évaluation de l’OIT et aux normes, à l’éthique et aux règles des Nations unies en matière d’évaluation. Participer en tant que membre de l’équipe à des évaluations de haut niveau ou très complexes, le cas échéant. 2.Garantir l’assurance qualité au niveau régional des évaluations indépendantes dans la région Afrique avant de les soumettre à EVAL pour approbation finale. 3.Coordonner les activités liées à la planification et à la préparation des budgets d’évaluation et gérer efficacement l’utilisation des ressources pour les évaluations (compte supplémentaire du budget ordinaire et coopération au développement financée par des ressources extrabudgétaire) à tous les niveaux de la région. 4.Contribuer à l’amélioration méthodologique continue et au soutien de l’évaluation, du suivi et du cadre de gestion axée sur les résultats (GAR). 5.Veiller à ce que les évaluations soient utiles et à ce que les conclusions et recommandations des évaluations soient suivies. Veiller à ce que les résultats des évaluations soient pris en compte dans la conception et l’évaluation des stratégies, des politiques et des nouveaux projets/programmes. 6.Soutenir et conseiller les collègues chargés de concevoir et de mettre en œuvre le développement des capacités d’évaluation ou, à défaut, prendre l’initiative d’organiser la formation correspondante. Promouvoir les efforts et assurer une approche coordonnée au sein de l’Organisation pour soutenir les mandants dans le cadre de leursévaluation et autres activités connexes. 7.Établir des relations, assurer une collaboration efficace et fournir une expertise technique et des conseils aux fonctionnaires de l’OIT et aux partenaires sur les méthodologies appropriées de collecte de données, la conception cohérente de l’évaluation, l’analyse et l’interprétation des données, le contrôle de la qualité, les normes d’évaluation et autres questions clés liées à l’évaluation.

section facultative (si nécessaire)

8.Coordonner les activités d’examen et d’évaluation des projets et programmes de l’OIT, y compris les PPTD. Faciliter la préparation et l’examen périodiques des plans de suivi et d’évaluation pour les PPTD, les programmes et les projets. 9.Négocier avec d’autres partenaires des Nations unies les dispositions relatives au suivi et à l’évaluation de projets conjoints et fournir des conseils techniques sur les enseignements tirés des évaluations lors de la conception de nouveaux projets. Fournir des conseils techniques sur les dispositions ou les plans de suivi des projets de coopération au développement dans la région. 10.Diffuser les résultats, les recommandations et les enseignements tirés des activités d’évaluation. À cet égard, utiliser les modèles d’EVAL de “bonnes pratiques” et d'”enseignements tirés” pour les reproduire et/ou les étendre. 11.Coordonner et renforcer le Réseau régional d’évaluation. Cela implique également de travailler avec EVAL pour renforcer les capacités des gestionnaires d’évaluation et des autres fonctionnaires concernés dans les différents bureaux de pays de la région. Participer aux réunions et activités d’évaluation régionales des Nations Unies selon les besoins, et assurer la coordination avec les réseaux de professionnels de l’évaluation en Afrique. Jouer un rôle technique de premier plan et représenter l’Organisation dans des réunions internes et externes, des groupes de travail, des événements de partage des connaissances et des forums de discussion afin d’établir et d’encourager un dialogue permanent sur les résultats des évaluations, les recommandations et les enseignements tirés. Présenter des exposés sur les principaux enjeux et développements en matière d’évaluation. 12.Effectuer d’autres tâches pertinentes qui lui seront confiées.

Qualifications requises

Formation

Diplôme universitaire supérieur (maîtrise ou équivalent) en sciences sociales ou dans un domaine connexe tel que l’économie, le droit, les relations internationales, le développement international ou tout autre domaine pertinent. Formation en évaluation ou dans des disciplines connexes et dans des domaines tels que la collecte et l’analyse de données quantitatives et qualitatives. Un diplôme universitaire de premier cycle (licence ou équivalent) dans l’un des domaines susmentionnés ou dans un autre domaine pertinent, assorti de deux années supplémentaires d’expérience pertinente, en plus de l’expérience requise mentionnée ci-dessous, sera accepté en lieu et place d’un diplôme universitaire supérieur.

Expérience

Au moins sept ans d’expérience, y compris au niveau international, dans le suivi et l’évaluation de projets et de programmes de développement. Expérience liée au mandat et aux activités de l’OIT ou d’une autre agence des Nations Unies. Expérience dans le domaine des programmes et des questions de développement international, avec une expertise technique minimale dans un domaine particulier. Expérience de la conception et de la gestion de programmes et de projets.

Langues

Excellente maîtrise de l’anglais et du français.

Compétences

En plus des compétences de base de l’OIT: Connaissances et compétences (techniques et comportementales)

Capacité à interpréter et à travailler dans le cadre des politiques, règles, réglementations et procédures applicables. Connaissance approfondie des évaluations et capacité à appliquer ces connaissances de manière cohérente dans toutes les évaluations. Bonne connaissance des méthodes et techniques d’évaluation du système des Nations Unies, ainsi que des principes et concepts de la gestion axée sur les résultats. Excellente connaissance du cycle de programmation (planification, suivi, établissement de rapports et évaluation) et de la nature substantielle des programmes de travail et des activités de l’Organisation. Bonne connaissance des programmes et des questions de développement international, y compris les questions humanitaires et géopolitiques mondiales, les droits de l’homme et l’égalité des sexes, et capacité à veiller à ce que la conception, les questions et l’analyse de l’évaluation intègrent ces connaissances dans tous les contextes. Compréhension et application des paramètres de la recherche en sciences sociales dans les évaluations complexes. Capacité à contribuer aux pratiques d’évaluation mondiales, notamment en produisant des connaissances et des orientations pour l’UNEG. Capacité à s’adapter rapidement à de nouveaux logiciels et systèmes. Bonne connaissance des applications Microsoft Office et, de préférence, des logiciels d’analyse de données qualitatives et quantitatives tels que Nvivo, SPSS ou similaires. Capacité à travailler dans un environnement multiculturel et à faire preuve d’un comportement et d’attitudes sensibles au genre et non discriminatoires. Éthique: Agir conformément aux normes de conduite éthique des évaluateurs. Agir avec intégrité et honnêteté dans ses relations avec toutes les parties prenantes. Donner l’exemple et conseiller le personnel d’évaluation. Capacité à veiller à ce que l’éthique soit intégrée dans les processus d’évaluation et à maintenir l’éthique sous la pression. Capacité à maintenir l’indépendance et l’impartialité sous la pression.

Conditions d’emploi

  •  Tout engagement et/ou prolongation de contrat est soumise au Statut du personnel et autres règles internes en vigueur. Toute offre d’emploi du BIT est subordonnée à la certification par le/la Conseiller/ère médical(e) du BIT selon laquelle l’intéressé est médicalement apte à remplir les exigences inhérentes et spécifiques du poste offert. Afin de confirmer une offre du BIT, le/a candidat(e) retenu(e) devra subir un examen médical.
  •  Le contrat initial sera émis pour une période de vingt-quatre mois.
  •  Le/la candidat(e) externe retenu(e) sera en période probation pour les deux premières années de son affectation.
  •  Toute extension de contrat au-delà de la période probatoire est sujet à une conduite et performance satisfaisantes.

Pour plus d’informations sur les conditions d’emploi, veuillez consulter la page Recrutement sur le plan international sur le site ILO Jobs.

Information importante

Les fonctionnaires de la catégorie des services généraux intéressés par ce poste sont informés que, s’ils sont sélectionnés, ils se verront offrir le traitement et les indemnités applicables au grade du poste auquel ils postulent, ce qui peut entraîner des modifications substantielles de leur rémunération nette. Conformément à l’article 3.4 du statut du personnel du BIT, le traitement d’un fonctionnaire, lors de sa promotion, ne peut en aucun cas être supérieur au traitement maximal du grade auquel il a été promu. Pour toute question ou précision, veuillez contacter votre partenaire RH à l’adresse suivante : hrpartner@ilo.org

Processus de recrutement

Please note that all applicants must complete an online application form. To do so, please visit the ILO e-Recruitment site: ILO Jobs. The system provides the necessary instructions to facilitate the online application procedure.

The assessment (which may include one or more written tests and a prior competency-based interview) and interviews will, in principle, take place within 3 to 4 months of the closing date. Candidates are requested to ensure their availability in case of pre-selection.

Depending on the location and availability of candidates, assessors and interview panel members, the ILO reserves the right to use communication technologies such as Skype, video or teleconferencing, email, etc. . in order to carry out the assessment of candidates during the various stages of the recruitment process, including the assessment centre, technical tests or interviews.

The ILO has zero tolerance for sexual exploitation and abuse and is committed to ensuring that no staff member or beneficiary of the Organization’s assistance is victimized, directly or indirectly. indirectly. To ensure that persons with a proven history of sexual exploitation and abuse, sexual harassment or other types of abusive behavior are not recruited by the Organization, the ILO may carry out background checks candidates under consideration.

Fraud alert

The ILO does not charge any fees at any time during the recruitment process, either when applying for the interview, the actual recruitment procedure or the training. Messages from email addresses different from those of the ILO – ilo@.org – should in no case be considered. In addition, the ILO does not need and does not request to know the information relating to the applicant’s bank account.

CLICK TO APPLY

Search Jobs By Country

List of Countries

February 2024
M T W T F S S
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829